T@I Tech Net

Solutions Informatiques

Préparation de la machine maitre

Ce Guide propose une solution de déploiement de parc informatique, d'un nombre de machines important qui varie selon les besoin de l'utilisateur.
Dans cet exemple nous nous sommes basé sur le déploiement d'un parc de machines sous Windows XP Professionnel qui seront joint dans un domaine sous windows serveur 2003. Nous partons également du principe que le technicien qui souhaite mettre en oeuvre ce genre de solution, ne nécessite pas d'explication sur l'installation du système d'exploitation Windows Xp.

Pour les personnes familiarisé avec setupmgr.exe ce début du guide peur sembler trop détaillé et ennuyeux (pensons à ceux qui débutent). Cependant un point essentiel est a retenir : la clé [GuiRunonece], qui pointe vers le script de démarrage : c:\windows\chgname.cmd (voir Le fichier reponse sysprep). Ce script est essentiel pour renommer les machines automatiquement dans le domaine : (voir Renommer les machines du domaine automatisé)

    1. Préparation du poste Maître (ou source)ordinateur

      Ce que nous appelons "poste maître" est une machine de votre parc qui va servir de modèle. il est important de préparer cette machine selon les besoins du parc, car comme vous l'aurez compris c'est cette dernière qui va servir de modèle pour le reste du parc.
      Il est donc nécessaire d'installer cette machine avec tous les logiciels et paramètres nécessaires dans le parc. Dans ce genre de scénario il est Préférable de disposer de Clé produits Windows XP VLK (Volume licence key). Également Le parc informatique doit être homogène, c'est a dire que d'un point de vue matériel la machine maître doit être identique aux machines sur lesquels il va être déployé. Cependant il est possible de créer plusieurs machines maîtres par catégorie de machines à déployer.
      ex: le parc des secrétaires est composé de 45 machines identique et le parc comptabilité de 12 machines identique. IL est alors nécessaire de créer 2 maîtres de déploiement.
    2. Création du fichier de réponse. (setupmgr.exe)

      Pour cela nous avons besoin des outils de préparation du système sysprep.exe, setupmgr.exe et setupd.exe disponible sur votre CD d'installation \support\tools\deploy.cab. ou en téléchargement sur Microsoft download center.
      Une fois télécharger nous allons décompresser Deploy.cab vers un répertoire a la racine du disque système nommé Tools. En suite nous allons créer un nouveaux répertoire a la racine du disque système nommé sysprep, dans le quel nous allons copier depuis c:\tools les programmes suivants : sysprep.exe, setupmgr et setupd.exe. Une fois cette etape terminé nous allons exécuter setupmgr.exe pour créer notre fichier de réponse.

      setupmgr_exesetupmgr_step2

      Dans cette fenêtre il vous est expliqué l'utilité du setup manager clickez sur suivant. Puis nous allons choisir l'option créer un nouveau fichier de réponse "create new"

      setupmgr_step3setupmgr_step4

      Nous allons ensuite choisir l'option de création de fichier réponse sysprep, puis indiquer qu'il s'agit bien d'une préparation système pour windows xp professionnel en choisissant l'option adéquate.

      setupmgr_step5setupmgr_step6

      Dans cette étape nous allons choisir une installation complètement automatise, puis cliquez sur suivant. Il vous est ensuite demander de renseigner plusieurs champs a fin de créer votre fichier réponse sysprep.ini. nous allons donc renseigner votre nom ou celui du responsable technique et votre organisation.

      setupmgr_step7setupmgr_step8

      Pour ce qui est des paramètres d'affichage nous allons les laisser par défaut, par contre nous allons veiller a choisir la bonne
      zone de temps dans mon cas GMT +01:00, pour notre France bien aimée.

      setupmgr_step9setupmgr_step10

      Nous vous rappelons a ce stade qu'une clé de licence VLK facilite le déploiement de parc, aussi dans ce guide nous partons du principe que vous disposez de cette dernière. Autrement il est possible de réaliser ce guide avec une clé par poste, ce qui implique un changement de cette dernière après le déploiement. Cette opération peut être réaliser soit manuellement soit par l'utilisation d'un script de demarrage et même par la création d'une GPO. Toute fois cet exemple illustre le cas de l'utilisation d'une clé de licence en volume, qui est généralement utilisé pour les grand parcs informatiques. Pour ce qui est du choix du nom de l'ordinateur nous allons choisir l'option de génération de noms automatique puisque nous allons les changer par la suite.

      setupmgr_step11setupmgr_step12

      Pour ce qui est du mot de passe je vous laisse le choix, sachez que lorsque nous allons effectuer la jonction au domaine un autre mot de passe sera nécessaire (bien evidemment celui de l'administrateur du domaine ou tout autre utilisateur ayant droit a joindre de nouvelles machines au domaine. Nous ne choissisons pas de chiffrement du mot de passe (encryption) cela n'est pas nécessaire puisque nous allons effacer tout les fichiers en fin d'opération. Également il n'est pas nécessaire de se connecter en tant que administrateur lors du premier demarrage car nous allons effectuer la jonction au domaine directement lors du déploiement.
      Pour les paramètres réseaux nous allons les laisser par défaut, car dans cet exemple notre serveur 2k3 fournit les adresses par DHCP, solution optimale pour éviter les doublons et erreurs sur le réseau dans ce cas précis.

      setupmgr_step13setupmgr_step14

      Nous allons choisir l'option Domaine a fin de joindre les ordinateurs déployés directement au domaine. Pour ce la il nous faut les accès d'un utilisateur du domaine ayant droit de joindre de nouvelles machines au domaine. Pour les option téléphonie je vous laisse le soin de les configurer selon vos besoin, dans cet exemple ces informations ne seraient pas pertinentes.

      setupmgr_step15setupmgr_step16

      Les options régionales doivent être configurés selon votre situation, dans cet exemple ce sera "France", et ceux concernent le langage sur Europe occidentale. Ces paramètres sont a ajuster selon votre besoin.

      setupmgr_step17setupmgr_step18

      En suite vous avez l'opportunité d'ajouter vos imprimantes, dans cet exemple ce cas ne seras pas illustré. En revanche nous allons nous pencher sur l'option "Run once", cette dernière permet d'exécuter un script lors de la première connexion par un utilisateur. Cette option vas nous permettre d'effectuer le changement de nom de la machine et la jonction au domaine. Car les noms générés automatiquement ne sont pas forcément parlent. Nous allons nous servir de "chgname.cmd" (script que nous allons créer plus tard), et donc a ce stade nous allons indiquer son emplacement a setupmgr. en ajoutant le chemin suivant : " c:\windows\chgname.cmd".

      setupmgr_step19setupmgr_step20

      Les commandes additionnelles servent a exécuter les commandes qui ne nécessitent pas qu'un utilisateur se connecte, dans cet exemple nous n'allons pas nous en servir. L'identification "identification string" se révèle intéressante par la suite. Une fois le parc déployé cette option permet de savoir quelle machine a été déployé depuis quelle image sysprep. Dans cet exemple notre identificateur sera "Test".

      setupmgr_step21

      Une fois que vous aurez terminé setupmgr vous propose d'enregistrer un fichier nommé "c:\sysprep\sysprep.ini". Il est impératif que ce fichier reste a l'emplacement choisit et garde son nom tel que c'est écrit ci dessus. Il en vas du bon fonctionnement des opérations a venir.L'écran suivant vous annoncera que setupmgr a terminé et qu'il a généré le fichier sysprep.inf. Aussi bizarre que ce soit a ce stade il faut cliquer sur "Cancel" en français annuler. Vous venez de terminer Votre fichier réponse.