T@I Tech Net

Solutions Informatiques

Décortiquons le fichier sysprep.ini

Cet article vise à expliquer en détails les différents aspects et lignes de commandes de ce fichier de réponse crée par setupmgr. Ce fichier de réponse va servir a automatiser complètement l'installation de votre parc informatique. Il est donc plus que intéressant de savoir exactement ce qui s'y passe.
Voici ce que contient le fichier sysprep.ini que nous venons de créer dans l'article : Préparation de la machine maître.

 

;SetupMgrTag
[Unattended]
OemSkipEula=Yes
InstallFilesPath=C:\sysprep\i386

[GuiUnattended]
AdminPassword="password"
EncryptedAdminPassword=NO
OEMSkipRegional=1
OEMDuplicatorstring=Test
TimeZone=105
OemSkipWelcome=1

[UserData]
ProductKey=XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX
FullName="Nom du responsable technique"
OrgName="Votre organisation"
ComputerName=*

[RegionalSettings]
LanguageGroup=1
Language=0000040c

[SetupMgr]
DistFolder=C:\sysprep\i386
DistShare=windist

[GuiRunOnce]
Command0=c:\windows\chgname.cmd

[Identification]
JoinDomain="Votre domaine"
DomainAdmin="administrateur du domaine"
DomainAdminPassword=domainpassword

[Networking]
InstallDefaultComponents=Yes

ces paramètres correspondent, a ceux que nous avons renseignés a setupmgr.
OemSkipEule=yes  : correspond a outrepasser l'accord de licence Microsoft

 

OEMSkipRegional=1 : sert a outrepasser l'invite des paramètres regioneaux

OEMDuplicatorstring=Test : correspond a l'identification de l'image sysprep

OemSkipWelcome=1 : Permet d'outrepasser l'écran de bienvenue

ComputerName=* : indique la génération automatique du nom de l'ordinateur

 

 

 

 

 

Command0=c:\windows\chgname.cmd : permet d'exécuter lors de la première connexion les script de changement de nom de la machine.

[Identification] : Cette partie permet la jonction au domaine de la machine avec un utilisateur accrédité de jonction au domaine

 








































Pour ce qui est du changement de nom de machines après le déploiement de l'image sur les postes, un script: chgname.cmd intervient. Renommer les machines du domaine automatisé.car a ce stade c'est un nom de machine généré automatiquement qui est appliqué.